I am drawn to paper in a magnetic, sensorial fashion.
A special link, first forged by drawing, then by writing, surfaced while I was researching color.
Paper offers multiple aspects, textures, facets and expresses strength, fragility, softness, transparency…
It readily transforms itself, welcomes color and easily changes shape. It translates my emotions most accurately,
thus, it is on paper that I have chosen to paint.

My art is influenced by the cut-out gouaches of Matisse, by the artistic approach of the Supports/Surfaces group and in particular,
by Andre-Pierre Arnal’s folds and tears.
My paintings manifest a dynamic and open relationship to time and space, probably linked to fragments of life spent in varied locations,
to multiple journeys between Asia and the Americas and to a genuine and profound interest in the world.
My visual language revolves around the theme of transformation and suggests the construction and creation of a new narrative,
infused by a fresh vision of the vestiges of the past. It is a message of hope for all, absolute and emphatically positive.

Each painting undergoes the principle of construction-destruction-reconstruction: Preparation of the paper, selection of colors, of techniques, of tools.
Chaotic moments spent tearing and ripping the readied paper. Fragments chosen, assembled, and glued onto the support,
held together by the breath of empty spaces and by the power of the subject.
And then, a last few gestures with paint, ink or pencil : The birth of a new slice of life.




Mon attirance pour le papier est très forte, magnétique et sensorielle.
Ce lien privilégié, d’abord tissé par le biais du dessin puis de l’écriture,s’est développé au fil de mes recherches de coloriste.
Offrant une multitude d’aspects, de textures et de propriétés, le papier exprime force,fragilité, douceur, transparence …
Il se modifie volontiers, accueille la couleur et change facilement de forme. Il traduit plus directement mes émotions.
C’est avec lui que j’ai choisi de peindre.

Ma peinture s’est nourrie des gouaches découpées de Matisse, de l’approche artistique du groupe Supports-Surfaces et en particulier,
des arrachements d’André-Pierre Arnal.
Elle reflète un rapport au temps et à l’espace dynamique et ouvert, sans doute lié à des fragments de vie passés dans des endroits très différents,
à de fréquents voyages entre l’Asie et l’Amérique et à un intérêt pour l’ailleurs.
Mon langage pictural se développe autour du thème de la transformation et propose de reconstruire et de réinventer une autre histoire,
dans un souffle nouveau, sur les restes du passé.

Chaque tableau connait le principe de Construction-Déconstruction-Reconstruction: Préparation du papier, choix des couleurs, des techniques, des outils.
Moment chaotique des séparations, déchirures du papier préparé. Fragments choisis et assemblés par collage sur un support,
soutenus par la respiration des espaces vides et la force du sujet.
Dernières touches de peinture, encres ou crayons: Naissance d’une nouvelle scène de vie.

 
 


  :: © 2008-2017   site créé sur ODEXPO.com   Concepteur de sites pour les artistes  . peinture . sculpture . photographie . dessin . artisanat d'art . galerie d'art